un de mes achats parisiens fut ce livre et j'en suis très contente! Mon deuxième livre japonais...

Et comme Paris était aussi un moment pour retrouver des amis, j'ai vu mon amie Sophie (la marraine d'Anna). Elle me disait qu'elle avait récupéré du tissu africain et qu'elle aimerait bien coudre une robe pour sa fille (ma filleule - vous me suivez?) pour cet été mais qu'il fallait du simple car elle ne cousait quand même pas beaucoup. Du coup, plein d'entrain, j'ai tout de suite saisi mon nouveau livre pour en choisir un modèle qui me paraissait assez simple. Mon idée était de tester ce que ça pouvait donner dans un tissu moins souple que celui de la robe proposé.J'ai donc fouillé dans mon stock de wax et j'ai fait une robe pour Rose (qui a l'âge de ma filleule). Une robe d'été pour accueillir ce grand rayon de soleil ce matin pendant la séance photo

Bimage11

Bimage28Bimage26

Bimage15

Plutôt que de confectionner du biais dans le même tissu, j'ai préféré prendre un biais uni pour avoir un joli contraste avec le tissu bien chargé.

J'aime beaucoup le résultat, Rose aussi et elle veut la porter tout de suite avec leggings et T-Shirt ML.... Parce que même si on a troqué le ciel gris parisien contre du grand soleil, c'est quand même pas encore l'été et la miss a du remettre ses habits après les photos