Cette semaine, Ernestine (celle qui tape sur les touches du piano en chantant -fort-: "do-re-mi-do") a eu envie de faire un peu de piano. D'abord: obstacle majeur: il n'y avait pas de chaise. Alors elle est partie en chercher une, la mise en place, s'est assise dessus et a constaté d'une voix bien étonnée: "oh mais c'est trop pitite!"

Bon, ça n'a pas empêché e poursuivre son idée. Et moi, j'ai trouvé ça trop mignon

image24image21